Programme du deuxième semestre

Les séances, ouvertes à toutes et à tous, auront lieu de 18 à 20h au centre Censier (11, rue Santeuil, 75005 Paris) en salle 414.

27 février – Rencontre avec Mathieu Larnaudie (écrivain) et Pierre-Yves Macé (compositeur)

 

5 mars – Frank Smith (écrivain, poète)

La table d’opérations : du Je au Nous au On

 

27 mars – Rémi Astruc (Université Cergy-Pontoise)

Qu’a-t-on fait du conte qui nous racontait? Le “système communautaire” du Journal du voleur de J. Genêt


17 avril – Denis Saint-Amand (FNRS – Université de Liège)

Fictions du groupe littéraire

 

7 mai – Juliette Drigny (Sorbonne – Paris 4)

Langage, idéologie et style collectif dans la revue Tel Quel

– Laetitia Tordjman (Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Lorsque le collectif met la communauté à l’épreuve. L’exemple de l’avant-garde yiddish et de la Renaissance de Harlem

 

29 mai – Rencontre avec Patrizia Atzei (éditrice aux éditions Nous)

« Amorce d’élaboration d’un nous contemporain »

– Eléonore Devevey (ENS – Lyon 2 Lumière)

 “Terre humaine”, fabrique de communautés ? Traversée d’une collection

 

19 juin – Caroline Thiéblemont (Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Le cynisme dans la littérature dramatique contemporaine

Estelle Baudou (Université Paris Ouest – Nanterre La Défense)

« Pourquoi le chœur de tragédie grecque ne peut-il plus dire « je » à l’unisson ? Le chœur sur les scènes contemporaines – une représentation politico-esthétique de l’Antiquité

 

 

Comité d’organisation : Paolo Bellomo (Université Paris III – CERC / Université Paris VIII), Zoé Carle (Université Paris III – CERC), Sara De Balsi (Université de Cergy Pontoise), Guido Furci (Université Paris III – CERC), Naomi Nicolas Kaufman (Université Paris III – CERC), Anne-Camille Plichart (Université Paris IV), Laetitia Tordjman (Université Paris III – CERC), Cyril Verlingue (Université Paris III – CERC).

 

Contact : dujeaunous@gmail.com

 


3 réflexions sur « Programme du deuxième semestre »

  1. POUR INFORMATION.PUBLICATION DE MON « FLAUBERT ETAIT-IL SOURD ?» (EDITIONS L’HARMATTAN) DANS LEQUEL JE DEMONTRE QUE L’AUTEUR AVAIT DES PROBLEMES AUDITIFS D’OU SON STYLE ET QUE « MADAME BOVARY » (SANS PRENOM) N’EST PAS EMMA…/ MARCEL JEAN VILCOSQUI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.