Archives par mot-clé : featured

Communautés à venir : rencontres philosophiques du T2G

Dans le cadre des rencontres philosophiques organisées par Emmanuel Alloa au théâtre de Genevilliers, Judith Revel évoquera les « communautés à venir » le 17 janvier.

L’argument de son intervention proposé ci-dessous peut, à bien des égards, faire écho aux problèmes évoqués dans notre séminaire :

« Comment procéder à un renversement de la manière dont nous pensons les sujets – qu’ils soient individuels ou collectifs -, et cesser de les considérer comme une condition de possibilité de l’action ? Comment en faire au contraire les résultats – nécessairement provisoires – d’un travail d’expérimentation qui circule dans les pratiques ? Ou encore : comment tenter de penser la production des sujets, et singulièrement de cette forme spécifique que l’on pourrait désigner par le pronom « nous », comme l’enjeu des pratiques politiques et non pas comme ce qui s’y donne ? »

Liens :

Judith Revel : communautés à venir

Saison 2014-2015 des rencontres philosophiques du T2G

Bibliographie

Bibliographie du séminaire

(Work in progress…)

AGAMBEN Giorgio, La communauté qui vient, Théorie de la singularité quelconque, Seuil, 1990

ANDERSON Benedict, L’Imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme. [Imagined Communities. Reflections on the Origin and Spread of Nationalism] Paris, La Découverte, 1996

BLANCHOT Maurice, La communauté inavouable, Editions de Minuit, 1983

ESPOSITO Roberto, Communitas, Origine et destin de la communauté précédé de Conloquium de Jean-Luc Nancy, PUF, 2000

ESPOSITO Roberto, Communauté, immunité, biopolitique : Repenser les termes de la politique, Les Prairies ordinaires, 2010

DARDOT Pierre, LAVAL Christian, Commun, Essai sur la révolution au XXIe siècle, La Découverte, 2014

ETZIONI, Amitai. The spirit of community: the reinvention of American society. New York, Etats-Unis: Simon & Schuster, 1994.FRAENKEL, Béatrice. La signature: genèse d’un signe. Bibliothèque des histoires. Paris: Gallimard, 1992.

FREEMAN, Linton C. The Development of Social Network Analysis: A Study in the Sociology of Science. 1 vol. Vancouver (B.C.): Empirical press, 2004.

GARCIA, Tristan. Forme et objet: un traité des choses. Paris, France: Presses universitaires de France, 2011.

KAES, René. Le groupe et le sujet du groupe: éléments pour une théorie psychanalytique du groupe. Paris, France: Dunod, 1993, 1993.

Un singulier pluriel – 2e éd.: La psychanalyse à l’épreuve du groupe. Dunod, 2013.

LEADBEATER, Charles. We-Think: Mass Innovation, Not Mass Production. Profile Books, 2010.

LEVY, Pierre. Collective Intelligence: Mankind’s Emerging World in Cyberspace. Perseus Books, 1999.

NANCY Jean-Luc, La communauté désœuvrée, Christian Bourgois, 1986

– La communauté affrontée, Galilée, 2001

– La communauté désavouée, Galilée, 2014

SCHNAPPER, Dominique. La communauté des citoyens: sur l’idée moderne de nation. Paris, France: Gallimard, 2003.
TÖNNIES, Ferdinand. Communauté et société. Paris, France: Presses universitaires de France, 2010 [1887]

WASSERMAN, Stanley. Social Network Analysis: Methods and Applications. Cambridge University Press, 1994.

WENGER, Etienne. Communities of Practice: Learning, Meaning, and Identity. Cambridge University Press, 1998.

Comité invisible, L’insurrection qui vient, La fabrique, 2007

Revues

Revue « Exemple, numéro 1, reprise de la politique » éditions Nous

Revue Multitudes 2011/12, “Du commun au comme-un, Nouvelles politiques de l’agir à plusieurs”

Revue Tiqqun (deux numéros):

http://www.bloom0101.org/Tiqqunn1-ExercicesdeMtaphysiqueCritique1999.pdf

http://www.bloom0101.org/tiqqun2.pdf

Blog « Le commun », Pascal Nicolas-Le Strat:

http://blog.le-commun.fr/

Argument 2014-2015

 

Séminaire « Je est un autre : nous »

2014-2015

Après une première année consacrée à l’exploration d’écritures et d’énonciations collectives, notre séminaire se propose de poursuivre la réflexion engagée en se confrontant aux notions de communauté et de communs en littérature et dans d’autres pratiques artistiques. Depuis le dialogue entre Jean-Luc Nancy, Giorgio Agamben et Maurice Blanchot, ces concepts pourraient sans doute être repensés dans notre contexte politique, social et économique et réévalués à l’aune de la création contemporaine. En conservant une perspective multidisciplinaire, il s’agira développer une réflexion théorique en abordant autant des modes d’action que de représentation.

Quelle est la place de la parole, voire de la fiction, dans les luttes politiques passées et actuelles ? Comment la littérature s’empare-t-elle des questions de communs et de communauté ? Qu’est-ce que cela engage sur le plan poétique ? Peut-on parler de “communisme littéraire” ? Le collectif peut-il dépasser une situation particulière et/ou s’ancrer dans un temps non-prospectif ?

Nous nous proposons d’examiner ces questions – parmi d’autres – au cours de l’édition 2014-2015 du séminaire.

Les séances auront lieu une fois par mois pendant toute l’année universitaire.

Contact : dujeaunous@gmail.com