Programme du séminaire – Premier semestre 2013-2014

Premier semestre. Toutes les séances auront lieu le jeudi de 16h30 à 18h30, exception faite pour la séance du samedi 9 novembre qui aura lieu de 14h30 à 16h30.

 

24 octobre, salle 414, Censier (13, rue Santeuil) : Zoé Carle – Paris 3, Sorbonne Nouvelle
« “Nous sommes le peuple” – l’énonciation collective dans les slogans révolutionnaires » (slogans, manifestes)

 

9 novembre, salle des Actes, ENS (45, rue d’Ulm) : Rencontre avec le comité de rédaction de la revue Plurielles – pour un judaïsme humaniste et laïque

 

14 novembre, salle 414, Censier (13, rue Santeuil) : Jérémie Ferrer-Bartomeu – Ecole des Chartes
« L’écriture à trois mains. La lettre close sous les derniers Valois : gouvernementalité trinitaire et reconfigurations politiques. (1567-1578) » (histoire, historiographie)

 

28 novembre, salle 414, Censier (13, rue Santeuil) : Antonia Maria Mora Luna – Université de Grenade
« Littérature et identité culturelle dans les supports pédagogiques » (manuels scolaires, anthologies) ; intervention en espagnol

 

19 décembre, salle 414, Censier (13, rue Santeuil) : Louiza Kadari – Paris 3, Sorbonne Nouvelle
« Terrorisme : la question de l’attentat-suicide » (gestes politiques, revendications collectives)

 

16 janvier, salle 414, Censier (13, rue Santeuil) : Fleur Kuhn – EHESS ; Maison de la culture yiddish
« Témoignages à deux voix : étude de cas » (projets éditoriaux, collections)

 

Contacts : zoe.carle@gmail.com ; gfurci@phare.normalesup.org ; cyril.verlingue@wanadoo.fr

Je est un autre : nous / 2013-2014

Ce carnet a vocation à suivre le développement du séminaire « « Je » est un autre: nous » (Paris III Sorbonne Nouvelle – ENS Ulm.), organisé par Guido Furci, Zoé Carle et Cyril Verlingue.
Est-il envisageable de raconter une histoire à la première personne du pluriel ? Qu’est-ce qu’un tel choix engage sur le plan de la diégèse ? Lorsque l’instance énonciatrice s’exprime au moyen d’un « nous » fondamentalement dialogique, voire communautaire, de quelle manière est-elle perçue ou interprétée par l’auditoire auquel elle s’adresse ?
Au cours de notre séminaire – pluridisciplinaire et ouvert à un public d’étudiants et de jeunes chercheurs – nous essaierons de répondre à ces trois questions, en nous appuyant sur un certain nombre d’objets empruntés à différents domaines de recherche, allant de la sociologie à l’anthropologie de l’écriture, de la littérature aux études audiovisuelles.

Séminaire Paris III Sorbonne Nouvelle / ENS Ulm